.

Partagez|

la chance c'est comme le coxis, je l'ai toujours dans l'cul (joyce)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
★ Posts : 34
★ Crédits* : pathetic fallacy (avatar)
★ Points : 122
★ Avatar : bella thorne


MessageSujet: la chance c'est comme le coxis, je l'ai toujours dans l'cul (joyce) Mar 27 Juin - 16:14



Joyce Elizabeth Skriver
Tu veux me connaitre ! D'accord. Mes parents mon prénommé Joyce Elizabeth Skriver, mais mes proches m'appelle plutôt Jay. J'ai vu le jour un certain 27 mars 1995 dans la ville de New York, si tu sais bien compter cela me fais 22 ans. Je suis hétérosexuelle d'ailleurs je suis actuellement célibataire, malheureusement ou heureusement pour toi ! Professionnellement je suis étudiante à Colombia en ingénierie et en mathématiques appliqués et ce n'est pas toujours rose. J’appartiens aux groupes (partie réservée au staff), ce cocktail c'est tellement moi. Je ne sais pourquoi mais on me confond souvent avec bella thorne c'est drôle non?!














Quel est ton caractère ?attachante   chiante drôle sans le vouloir autoritaire très loyal en amitié manipulatrice   intelligente matérialiste charismatique passionnée égocentrique   pétillante extrêmement riche futée à l'écoute langue de vipère   lunatique hystérique parfois excentrique garce sur les bords séductrice   excessive forte hypocrite déterminée fragile sensible fleur bleu quelque fois  

Tu es née un beau jour de mars, dans la belle de New York, le vingt-sept pour être précis. Une petit princesse aux cheveux rouge qui a fait le bonheur de toute sa famille. Petite dernière d'une fratrie de deux enfants, et seule fille, tu as rapidement compris que tu pouvais avoir tout ce que tu voulais. En plus de cela, tes parents en avaient de l'argent. Ta mère, une ancienne top-model mondial, est aujourd'hui une femme mondaine de New York. Quant à ton père, c'est un magnat du pétrole. Il est jamais à New York, toujours en déplacement, mais toutes la famille à l'habitude. De toute façon dans cette famille, tu es surtout proche de ton grand-frère et ça, malgré la différence d'âge. Il a dix ans de plus que toi, mais c'est comme s'il était ton jumeau. Vous vous ressemblez beaucoup mentalement, du moins vous vous ressembliez beaucoup quand tu étais plus jeune. De tous les membres de ta famille, c'est sur lui que tu te reposes le plus. D'ailleurs il prend sont rôle de grand frère très au sérieux. C'est le premier a accourir quand tu as des problèmes. De ton côté, tu as toujours était d'un grand soutient pour lui, ça a toujours était les enfants Skriver contre le reste du monde et cela jusqu'à aujourd'hui.

Petite tout a toujours était très dévouée, passionnée et joyeuse. Tu étais heureuse et tout cela grâce à ton grand frère et sa nourrice. Tes parents ? Tu n'as jamais été proche d'eux. Ton père n'était jamais là mais laissez toujours de gros chèque, quant à ta mère elle était perdu dans son monde mondain, alors tu faisais avec. Tu n'as jamais ressentis un manque puisqu'ils n'ont jamais été présent pour toi. Ton monde s'écroula quand ton grand-frère partis pour l'université. Tu avais à peine huit ans et du jour au lendemain, après un été inoubliable avec lui, il était partis en te laissant un petit mot. Il n'a jamais aimé les au revoir, et il n'avait pas la force de te voir pleurer. Il n'était pas partis très loin, il était à Colombia et promettait de revenir le plus souvent possible. Seulement, toi comme lui, vous saviez qu'il aurait beaucoup de travaille, que c'était quand même pas à côté Yale et votre père ne le laisserait pas revenir pour qu'il puisse se concentrer entièrement à ses études. Bref tu te retrouvais toute seule. Mais heureusement, ta nourrice était là. Et puis tu avais tes amis, ils étaient comme toi mais très différents quand même, et ils sont devenus ta famille. Oublie tes parents, garde ton frère tout près de ton coeur et regarde ta nouvelle famille.

A l'âge de douze ans, tout le monde n'arrêtait pas de dire que tu étais le sosie de ta mère au même âge, puisque ta mère avait commencé le mannequinat à onze ans. Tu aimais ça qu'on te dise pas, pas parce que ça te faisait un point commun avec ta mère, pour toi elle était comme une inconnu, mais parce qu'on te comparé à un grand mannequin ! Tu attirais rapidement l'attention, avec tes cheveux couleur feux, les grands comme les petits venais te complimenter. Tu adorais ça. Jusqu'au jour ou ta mère l'a remarqué aussi. Elle est sortis de son monde mondain, pour t'attraper par la main et te traîner avec elle dedans. Elle a contacté de vielle connaissance et comme elle, tu as commencé à faire du mannequinat mais à plus petite échelle. Ton père refusait que tu abandonnes l'école alors tu ne pouvais pas te consacrer à 100% à ce métier. D'un côté tu n'étais pas si contente de continuer d'aller à l'école. Tu aimais ce monde de mannequin, les gens t'adoraient, tu avais le physique pour ça. Seulement tu n'avais que douze ans et ça demander beaucoup de ton énergie. Tu avais de moins en moins de temps pour tes amis, et tu ne menais pas le vie d'une jeune fille de ton âge. Ton grand-frère, même de loin l'avait compris et avait supplié ta mère d'arrêter avec le mannequinat mais elle n'avait rien voulu savoir. A l'âge de quatorze ans, tu fus diagnostiqué comme anorexique.  A force d'être dans ce monde de perfection, d'être toujours plus maigre, ta mère comme toi avait organisé un régime draconien pour toi. Tu as finis par développer une rapport avec la nourriture très particulier, au point que tu avais envie de vomir juste en voyant quelqu'un manger devant toi.Ce fut ta chute en enfer. Tu étais trop maigre, trop faible, pour faire quoique ce soit. Le monde du mannequinat t'a tourné le dos, ta mère t'a tourné le dos ... mais heureusement pour toi, tes amis étaient là. C'est avec l'heure aide et celle de ton frère que tu as remonté la pente.

Tu as donc quinze ans quand tu ressors de ton enfer. L'âge de faire ta première année au lycée. Avec ta meilleure amie, vous faites un pacte : celui d'être des femmes fortes, d'être extrêmement populaire et ne plus jamais laisser personne vous ramener en enfer. Et c'est ce que vous avez fait, c'est ce que tu as fais. Tu es devenu un jeune fille forte, avec un fort caractère, qui sait ce qu'elle veut, qui s'assume et qui n'hésite pas a rabaissez les gens, surtout quand il le mérité selon toi. Tu t’épanouis dans du commérage et deviens la princesse de ton lycée mais pas que. Le monde mondain te rattrape et cette fois-ci tu ne te laisse pas mangé. Tu le domptes et le fais plié à tes volontés. Même le mannequinat te rattrape ainsi que ta mère. Mais cette fois-ci, c'est toi qui mène la barque. Tu décides de où ? quand ? comment ? avec ? et si quelqu'un ose te contrarier, il est viré sur le champs. Adieu la petite fille joyeuse de douze ans, place à la jeune femme déterminée et peste sur les bords. A côté de ça, tu vis tes premières histoires de coeur. Tu as enfin une vie assez normal pour une jeune fille de ton âge. Tu vis enfin ton premier vrai baiser, tu as ton premier vrai copain. Lui et toi étiez un couple phare autant au lycée que dans le monde mondain. Ses parents étaient aussi riche que les tiens. Les gens aimaient parlé de mariage, et tu aimais aussi en parlé. Un brin romantique, un peu trop fleur bleu, tu pensais que toi et lui c'était pour la vie, mais il ne voyais pas ça comme toi. Alors que tu resté fidèle envers lui, lui il s'amusait avec tout ce qu'il trouvait. Blessé, vexé, anéanti, tu t'es d'abord sentis salie, puis très dépressive avant de revenir en force, plus garce que jamais. A cet époque tu es devenu un vrai démon et le pire de tout, c'est que tu adorais ça !

Aujourd'hui tu as vingt-deux ans et une vie bien remplis. Tu es étudiante à Colombia, comme ton frère avant, en ingénierie et math appliquée, parce que même si tu es une fille très matérialiste et très coquette, tu es aussi une femme brillante. Le mannequinat c'est quelque chose que tu fais pour le plaisir maintenant, juste pour quelque vielle connaissance. Ton père est toujours en voyage, ta mère essaye de te remettre la main dessus mais tu l'évites comme la peste, ton grand-frère travaille pour ton père mais il refuse de quitter New-York pour plus d'une semaine pour rester à tes côtés. Ta meilleure amie est toujours la meilleure amie. Tes amis sont toujours ta famille. Tu es destiné à une brillante carrière. Et alors que tu ne devrais pas t'y donner à fond à cause de son passé d'anorexique, tu t'es remise au sport ... mais pour une bonne raison. Son nom ? Kilyan Vanderwood ! Ce professeur t'as complètement envoûté. Tu es prête à tout pour qu'il soit à toi. Ta meilleure amie et son psychologue, qui te suit depuis que tu as été diagnostiqué) te disent que ce n'est pas une relation très sainte et pas seulement parce qu'il est ton professeur. Mais tu t'en fiches. Tu le veux et tu l'auras, il est même déjà à toi.


Prénomlaëtitia
Pseudobabychuck
Age22 ans bientôt
PaysFrance
Inventé ou scénario?scénario
Fréquence de connexion3-4/7
Autre



Dernière édition par Joyce Skriver le Mar 27 Juin - 18:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ Posts : 53
★ Points : 104
★ Disponibilité : 7/7
★ Avatar : Chad M. Murray


MessageSujet: Re: la chance c'est comme le coxis, je l'ai toujours dans l'cul (joyce) Mar 27 Juin - 16:28

Bienvenue parmi nous,
Merci encore de tenter mon scénario, je t'attendais avec tellement d'impatience

Bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de te lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ Posts : 34
★ Crédits* : pathetic fallacy (avatar)
★ Points : 122
★ Avatar : bella thorne


MessageSujet: Re: la chance c'est comme le coxis, je l'ai toujours dans l'cul (joyce) Mar 27 Juin - 17:15

Thanks a lot
je pense que j'aurais bientôt finis ma fiche, elle m'a trop inspiré la joyce
du coup, j'espère que je vais pas te décevoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ Posts : 53
★ Crédits* : Class whore
★ Points : 120
★ Disponibilité : Oui
★ Avatar : Francisco Lachowski


MessageSujet: Re: la chance c'est comme le coxis, je l'ai toujours dans l'cul (joyce) Mar 27 Juin - 18:19

Bienvenue à toi :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ Posts : 34
★ Crédits* : pathetic fallacy (avatar)
★ Points : 122
★ Avatar : bella thorne


MessageSujet: Re: la chance c'est comme le coxis, je l'ai toujours dans l'cul (joyce) Mar 27 Juin - 18:21

Merciii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ Posts : 53
★ Points : 104
★ Disponibilité : 7/7
★ Avatar : Chad M. Murray


MessageSujet: Re: la chance c'est comme le coxis, je l'ai toujours dans l'cul (joyce) Mar 27 Juin - 18:48

Une présentation express     , je ne pouvais pas rêver mieux .
J'ai hâte de commencer le rp avec toi  
N'oublie pas de réclamer tes points ici, du fait que tu as terminée ta fiche en 24H ou du moins dirais je en moins d'une heure  .
Encore bienvenue parmi nous ma poupée    


Félicitation, tu es validé(e)

Tu as le droit d'être la cible de Secret Girl à présent!!






Bravo, tu fais officiellement partie de notre grande famille   . Tu peux enfin poser tes bagages (je suis sûre qu'elles sont hyper lourdes  ).

J'ai l'honneur de t'annoncer que tu fera partie des Tequila Surnrise.

 Tu ne sais pas par où commencer ? Don't Worry, je t'invite à visiter ce lien, il s'agit du guide du nouvel arrivant. Ainsi, dans celui-ci tu y trouveras tous les endroits importants et inévitable  .

Pour terminer, sâche que si tu as besoin de quoi que ce soit, mes collègues et moi-même sommes à ta disposition, alors n'hésite pas à nous MP.  



Bon jeu parmi nous, et surtout amuse-toi bien       




©️ Secret Girl Officiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ Posts : 34
★ Crédits* : pathetic fallacy (avatar)
★ Points : 122
★ Avatar : bella thorne


MessageSujet: Re: la chance c'est comme le coxis, je l'ai toujours dans l'cul (joyce) Mar 27 Juin - 19:00

Merciiiii ahah arrête je l'ai pas faite en une heure quand même
et puis je te l'ai dis, j'ai été inspiré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ Posts : 34
★ Crédits* : tumblr
★ Points : 159
★ Disponibilité : 3/3
★ Avatar : Tyler Blackburn


MessageSujet: Re: la chance c'est comme le coxis, je l'ai toujours dans l'cul (joyce) Mar 27 Juin - 21:03

Bienvenue sur le fo'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ Posts : 32
★ Crédits* : faith
★ Points : 105
★ Avatar : victoria justice


MessageSujet: Re: la chance c'est comme le coxis, je l'ai toujours dans l'cul (joyce) Mar 27 Juin - 22:10

Bienvenue parmi nous ma belle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ Posts : 34
★ Crédits* : pathetic fallacy (avatar)
★ Points : 122
★ Avatar : bella thorne


MessageSujet: Re: la chance c'est comme le coxis, je l'ai toujours dans l'cul (joyce) Mar 27 Juin - 23:08

Merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: la chance c'est comme le coxis, je l'ai toujours dans l'cul (joyce)

Revenir en haut Aller en bas

la chance c'est comme le coxis, je l'ai toujours dans l'cul (joyce)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secret Girl :: écris ton histoire :: Les présentations :: Fiches validées-